Les repères sont des lieux de rencontre. Il peut s’agir d’éléments du paysage – un arbre, une montagne, un cours d’eau, un rocher – ou d’un environnement construit. Le territoire est marqué par le temps, les éléments du milieu naturel et le mode de vie des animaux et des êtres humains. Les repères délimitent des frontières et font écho à de multiples histoires, récits et croyances. Ils façonnent notre mémoire collective. Les repères sont un virage qui amène un changement et un héritage laissé aux générations futures. Ils nous permettent de trouver notre chemin. Poser des repères, c’est agir.

Repères2017/LandMarks2017 consiste en une série de projets collaboratifs en art contemporain présentés dans divers parcs nationaux du Canada à l’occasion du 150e anniversaire de la Confédération en 2017. Cet anniversaire nous permet de réfléchir à un territoire bien plus vieux que 150 ans et d’aborder par le fait même l’héritage du colonialisme, la relation complexe entre le concept de nationalité et celui de l’identité culturelle, ainsi que notre rapport à la nature dans le contexte des crises environnementale et climatique actuelles. Repères se sert de l’art comme catalyseur de discussions et de changement social, et offre une occasion d’imaginer, d’envisager et d’inventer de possibles futurs grâce au regard d’artistes, d’étudiants en art et de diverses communautés, ainsi qu’à l’esprit de la terre.

Nous sommes conscients de la place unique que nous occupons dans le monde – une population d’une formidable diversité culturelle qui s’étend sur un territoire immense de près de 10 millions de kilomètres carrés où l’on parle plus de 200 langues.

Repères2017 exprime une multitude de points de vue et mise sur la différence plutôt que sur une identité nationale homogène comme point de départ. Nous reconnaissons le rôle fondateur des peuples autochtones et de leur rapport à la nature. Le territoire, le sentiment d’appartenance, les langues et les cultures découlant de notre interdépendance avec la terre sont au cœur de notre histoire partagée.

Repères2017 constitue une tribune pour la collaboration, le partage des connaissances, l’échange de points de vue différents, les méthodes autochtones et l’adoption de nouvelles approches grâce à un programme d’études en art déployé dans diverses universités à la grandeur du pays. Repères2017 est une plateforme numérique interactive qui favorise la circulation d’idées, mise en œuvre par des artistes et des étudiants en art afin d’établir un réseau de discussions sur les notions de lieu, d’environnement et de construction identitaire.

Repères2017 cherche à mobiliser et à dynamiser les communautés en sortant l’art contemporain des galeries pour l’intégrer à des sites naturels et des réseaux numériques.

Déclaration des commissaires par l’équipe des provinces de l’Atlantique : David Diviney, Ariella Pahlke & Melinda Spooner (ACT), Natalia Lebedinskaia, Véronique Leblanc, Kathleen Ritter et Tania Willard.

RENCONTRE AVEC LES COMMISSAIRES

David Diviney, Ariella Pahlke, et Melinda Spooner (a.k.a. ACT)

David Diviney, Ariella Pahlke, and Melinda Spooner (a.k.a. ACT)

David Diviney, Ariella Pahlke et Melinda Spooner (ACT) composent l’équipe de commissaires des provinces de l’Atlantique.

David Diviney occupe actuellement le poste de conservateur de l’art moderne et contemporain au Musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse, à Halifax. Ariella Pahlke est documentariste indépendante, artiste médiatique, conservatrice et éducatrice. Melinda Spooner est une artiste-chercheure socialement engagée et chargée de cours à l’Université NSCAD. En tant que collectif de commissaires, ils privilégient une approche globale orientée sur l’histoire locale, le milieu naturel et l’héritage culturel. Leurs projets participatifs axés sur les notions de durabilité et de renforcement communautaire cherchent à développer un sentiment d’appartenance aux lieux et une sensibilité écologique au sein de la population.

PROJET COMMISSARIÉ : (ré)attribution
Artiste : Ursula Johnson

Véronique LeBlanc

Véronique LeBlanc

Véronique Leblanc est une commissaire indépendante, auteure et chargée de cours à l’Université du Québec à Montréal.

Elle s’intéresse aux pratiques contextuelles ainsi qu’aux liens entre l’art, l’éthique et la politique. Parmi ses projets d’exposition récents, mentionnons Richard Ibghy & Marilou Lemmens. La vie mise au travail (Galerie Leonard & Bina Ellen Art, Montréal, 2016), Polyphonies (Optica, Montréal, 2015) et faire avec (AdMare, îles de la Madeleine, 2013). Détentrice d’une maîtrise en histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal, Leblanc s’est vu décerner le Prix John R. Porter de la Fondation du Musée national des beaux-arts du Québec en 2015, ainsi que le Canadian Art Writing Prize en 2011.

PROJET COMMISSARIÉ : Subsistances
Artiste : Raphaëlle de Groot

PROJET COMMISSARIÉ : Le flâneur : (re)marquer
Artiste : Douglas Scholes

Natalia Lebedinskaia

Natalia Lebedinskaia

Natalia Lebedinskaia occupe actuellement le poste de conservatrice de l’art contemporain à l’Art Gallery of Southwestern Manitoba à Brandon, au Manitoba.

Depuis son entrée en fonction en 2011, elle a réalisé divers projets et expositions, notamment avec les artistes David McMillan, Greg Staats, Kevin Conlin, Jillian McDonald et Peter Morin. Titulaire d’une maîtrise en histoire de l’art et d’un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Concordia, elle compte également à son actif des stages au Banff Centre. Ses recherches se concentrent sur la négociation des mémoires personnelle et collective dans l’espace public. Son approche, en tant que commissaire, vise à constituer des communautés, à la fois éphémères et durables, au moyen d’expositions et d’autres activités.

PROJET COMMISSARIÉ : Coalescence
Artiste : Michael Belmore

Kathleen Ritter

Kathleen Ritter

Kathleen Ritter est une artiste et auteure basée à Vancouver et à Paris.

Elle a été artiste en résidence à la Cité internationale des arts de Paris en 2013. Sa pratique artistique explore la notion de visibilité, particulièrement par rapport aux systèmes de pouvoir, au langage et à la technologie. Ritter a été conservatrice adjointe à la Vancouver Art Gallery jusqu’en 2012, où elle a réalisé les expositions Beat Nation : Art, hip-hop et culture autochtone (en collaboration avec Tania Willard); How Soon Is Now et Rebecca Belmore: Rising to the Occasion (avec Daina Augaitis). Elle a également donné des conférences et écrit sur le travail de divers artistes sur la scène nationale et internationale. Ses textes sont publiés dans de nombreux catalogues et magazines, dont ESSE, Open Letter, C Magazine, Prefix Photo et Fillip.

PROJET COMMISSARIÉ : Onde Sonore
Artiste : Rebecca Belmore

PROJET COMMISSARIÉ : Regarder-au-loin
Artiste : Jin-me Yoon

PROJET COMMISSARIÉ : Voix entrelacées
Artiste : Chris Clarke et Bo Yeung

tania Willard

tania Willard

Membre de la nation secwepemc, Tania Willard s’intéresse à l’évolution des notions de tradition et de contemporanéité. Ses travaux reposent souvent sur des savoirs et des compétences qui entretiennent un lien conceptuel avec son intérêt pour les croisements entre les cultures autochtones et non autochtones.

Willard a été commissaire autochtone en résidence à la Kamloops Art Gallery et à la grunt gallery. Elle a notamment mis sur pied l’exposition itinérante Beat Nation : Art, hip-hop et culture autochtone (en collaboration avec Kathleen Ritter) à la Vancouver Art Gallery. En 2016, Willard a reçu le Prix d’excellence de la Fondation Hnatyshyn pour le commissariat en art contemporain. Parmi ses récents projets de commissariat, mentionnons Unceded Territories: Lawrence Paul Yuxweluptun; Nanitch: Historical BC photography; une collaboration avec la BUSH gallery; et l’événement à venir Repères2017/LandMarks2017.

PROJET COMMISSARIÉ : Être Skidoo
Artist: Jeneen Frei Njootli

PROJET COMMISSARIÉ : Broder mon paysage
Artiste : Maureen Gruben

PROJET COMMISSARIÉ : Voix multiples : Villa-Bellevue

Divider icon

créé par

PIA Logo